Michel WURCKER : « Un travail de groupe »

Visage connu du paysage footballistique alsacien (7 ans au centre de formation du Racing Club Strasbourg Alsace, entraineur des gardiens pendant trois années au SR Colmar et 20 ans au centre de perfectionnement technique spécifique gardien de but géré par la Ligue d’Alsace), Michel Wurcker, actuel entraîneur des gardiens du Football Club de Mulhouse, revient sur la réussite actuelle de la défense mulhousienne.

 

>  450 minutes sans se prendre de but, est-ce une grande satisfaction pour toi ?

M. W. : Oui c’est une très grande satisfaction de ne pas se prendre de buts, mais il faut avant tout souligner le bon état d’esprit de l’ensemble du groupe. C’est un travail collectif qui commence en tout premier lieu par nos attaquants qui n’hésitent pas à défendre, nos milieux de terrain efficacent dans la récupération des ballons, nos deux joueurs dans l’axe omniprésents dans le jeu aérien et nos deux latéraux qui font spontanément la navette entre devant et derrière. La qualité des gardiens fait aussi que les frappes sont captées grâce à des arrêts décisifs, un jeu au pied performant et une bonne entente avec les défenseurs.

>  Le travail à l’entraînement explique certainement cette situation…

M. W. : Oui effectivement, nous sommes un groupe de trois gardiens : Stefan Milosavljevic, Adrià Muñoz et Ludovic Flesch. Ces derniers s’entendent à merveille, travaillent ardemment et se donne à fond à chaque entraînement. De plus, il est important de dire que la concurrence entre les gardiens est tout à fait saine, ça pousse tout le monde à être meilleur.

>  Comment se déroule tes séances d’entraînement avec le reste du staff technique ?

M. W. : Tous les matins, avec l’entraîneur principal Carlos Inarejos et le préparateur physique Oriol Sendros, nous préparons la séance d’entraînement. De mon côté, je fais en sorte d’être en adéquation avec le travail tactique de Carlos et la préparation physique menée par Oriol. Cela se traduit par exemple par une intensification des exercices de précision au pied. C’est d’ailleurs la première fois que je travaille autant avec le jeu au pied, pour répondre spécifiquement aux attentes du coach Carlos qui demande la conservation du ballon et donc forcément la relance du gardien.

De plus, avec l’analyste vidéo Raphäel DI DIO et le directeur sportif Eric Descombes, nous revisionons les matchs et entraînements du FCM ensemble pour corriger les défauts et améliorer la performance des gardiens. Il faut savoir qu’une séance dans la semaine est consacrée à l’analyse des matchs, en présence des gardiens.