Presse : Le FCM est tombé sur un os

Bien que dominateurs durant la majeure partie des débats, les joueurs du FC Mulhouse ont perdu, hier à domicile, un match très important dans la course à la montée en National 2 (0-1). Solide et très réaliste, l’US Sarre-Union signe quant à elle une très belle opération au classement.

 

[…]

 

La bourde de Sané

« Cette rencontre sera capitale et peut-être même décisive, surtout après notre défaite face à Sarre-Union », n’hésitait pas à résumer Carlos Inarejos, hier, à l’issue des débats. « Mais nous allons tout mettre en œuvre pour battre le leader et rester dans la course. On est déçus, mais pas abattus. Je suis certain que nous avons les moyens de rivaliser. »

Sur ce que ses hommes ont démontré hier après-midi face à Sarre-Union, difficile de ne pas abonder dans le sens de l’entraîneur espagnol du FCM. Les Mulhousiens ont livré un match plein d’allant et offert sans aucun doute leur meilleure première période de la saison à domicile, à l’image d’un Constant intenable sur le côté droit. Malheureusement pour le FCM, il n’a pas hérité d’un penalty qui semblait indiscutable dès la première minute de jeu après une faute sur Taqtak, il a manqué de réussite dans le dernier geste et s’est surtout fait piéger sur la seule occasion nette de la formation bas-rhinoise à la 20e minute. Pire, il s’est piégé lui-même, puisque c’est une grossière erreur du défenseur Sané, dépossédé du ballon après avoir voulu crocheter son vis à vis dans la surface, qui a permis à Schermann de se présenter devant le gardien mulhousien et de placer son ballon sous la barre (0-1). Le coup parfait, évidemment, pour une formation de Sarre-Union qui n’était pas venue au stade de l’Ill pour faire le spectacle. « Lors du match aller, on avait été très bons dans le contenu, mais on avait perdu. Cette fois, on avait donc à cœur d’être plus besogneux, plus défensifs et moins dans l’esthétisme. En gros, on voulait surtout être solides et piquer en contre » , expliquait le coach Farid Touileb, qui a donc été reçu cinq sur cinq par ses hommes. Passés en tête au tableau d’affichage, les Sarre-Unionnais ont ensuite parfaitement verrouillé leur partie de terrain, notamment au cours d’une seconde période où les Mulhousiens n’ont su que faire de leur possession.
Etamé à la 67e et Puerto dans le temps additionnel se sont bien offert des balles d’égalisation, mais leurs tentatives ont chacune fui le cadre. Il y a des jours comme ça où ça ne veut pas.
« Je n’arrive même pas à en vouloir à mes joueurs, concluait Carlos Inarejos en haussant des épaules. Ils ont fait le match que j’attendais d’eux. Seulement voilà, il y a eu cette erreur individuelle qui a tout plombé… » Une erreur qui coûte cher, ce matin, à la lecture du classement.

FC Mulhouse 0 US Sarre-Union 1

MULHOUSE. Stade de l’Ill. Mi-temps 0-1. Arbitrage de M. Corentin. Pelouse humide. 250 spectateurs environ. Le but : Schermann (20e ). Avertissements : Diouf (12e ), Sané (45e +2) à Mulhouse ; Zerbini (45e ), Keita (70e ) à Sarre-Union.

FC Mulhouse  : Munoz – Titebah, El Bounadi (Jabol 64e ), Sané, Diouf (Kecha 58e ) – Constant, Aquiayi, Puerto, M’Tir – Taqtak (Da Silva 71e ), Etamé. Ent. : Inarejos.

US Sarre-Union  : Schouver – Crouzat, Keita, Al Hammaoui, Bauer – Schermann (Ntoke 80e ), Zerbini, Riff, Merbah (Fournier 59e ) – Djé (Moustapha 71e ), Hassidou. Ent. : Touileb.

Aujourd’hui par Pierre Chatelus pour le journal L’Alsace. Voir l’article en intégralité sur le site de L’Alsace.