Upcoming MatchHaguenau / Mulhouse/14/12/2019/Parc des Sports
EnglishFrançaisDeutschItalianoPortuguêsEspañol
   
Upcoming MatchHaguenau / Mulhouse/14/12/2019/Parc des Sports
EnglishFrançaisDeutschItalianoPortuguêsEspañol
   

Dans le rétro : Qui était Pierre Hornus ?

Voilà plus de 24 ans jour pour jour que Pierre Hornus, figure emblématique du FC Mulhouse dans les années 20, est décédé. Retour sur un joueur qui a donné son nom à la tribune d’honneur du Stade de l’Ill.

Voué à une carrière dans le droit, Pierre Hornus ne reste cependant pas très loin des pelouses. Ce dernier débutera son parcours de footballeur sous les couleurs du Football Club de Mulhouse, où il fera toutes ses classes jusqu’en senior.

Une fois la Grande Guerre achevée, la ville de Mulhouse, comme le reste de l’Alsace, réintègre le territoire français. Les matchs officiels reprennent à l’automne 1919 et le FC Mulhouse sera affecté au groupe Haut-Rhin de la Division d’Honneur nouvellement créée. Dans les années qui suivirent, le FCM va acquérir une certaine notoriété dans le football hexagonal, avec le titre de champion d’Alsace en 1921, la multiplication des matchs internationaux (notamment celui contre le Péra Club Constantinople, victoire 2-1) ou encore la création d’une structure pré-professionnelle en 1924, une première en Alsace. C’est à cette époque-là que Pierre Hornus, milieu de terrain doté d’un bon tir des deux pieds et d’un bon jeu de tête, s’illustre avec son équipe et fera des apparitions en Equipe de France B contre le Luxembourg et le Maroc.

En septembre 1929, il rejoint Montpellier pour poursuivre ses études de droit à la faculté de la ville. Il est engagé par le SO Montpellier, et au poste de demi-aile, devient aussitôt titulaire. Véritable amateur, il refuse du club toute rémunération. Il joue par ailleurs au Montpellier Université Club et est avec le club étudiant champion de France universitaire en 1930.

Photo prise le 16 Septembre 1934 lors du match de championnat entre le Racing CF et le FC Mulhouse (2-3).

 

En 1931, il est sélectionné en Équipe de France A et réussit avec elle deux belles performances : la victoire contre l’Allemagne (1-0) le 15 mars puis deux mois plus tard, la victoire historique 5 à 2 contre l’Angleterre. Au mois de mai de la même année, il dispute, avec le SO Montpellier, la finale de la Coupe de France. Pour sa participation, le club lui offre le grand Dalloz, seul cadeau qu’il voulut accepter. Le 29 novembre 1931, il connait sa dernière sélection lors d’une défaite contre les Pays-Bas 4 à 3.

Ses études de droit terminées en 1933, il regagne Mulhouse pour poursuivre sa carrière d’avocat et retrouve les couleurs de son club de coeur, le FC Mulhouse, où il finira sa carrière.

De 1949 à 1953, le natif de Mulhouse deviendra le président de la Commission Football du FC Mulhouse, puis Président général omnisports du club, de 1956 à 1958 et de 1963 à 1967.

Il décédera le  29 octobre 1995 à l’âge de 87 ans. En son honneur, la tribune d’honneur du Stade de l’Ill, stade du FC Mulhouse, porte son nom.

 

Sources : Roger Rabier, Allez SOM, Montpellier, à compte d’auteur, , 275 p. , p. 232-233

We are using cookies to give you the best experience. You can find out more about which cookies we are using or switch them off in privacy settings.
AcceptPrivacy Settings

GDPR