Upcoming MatchAS Sundhoffen / FC Mulhouse/17/11/2019
EnglishFrançaisDeutschItalianoPortuguêsEspañol
   
Upcoming MatchAS Sundhoffen / FC Mulhouse/17/11/2019
EnglishFrançaisDeutschItalianoPortuguêsEspañol
   

Épinal / Mulhouse

Épinal / Mulhouse

/

Récapitulatif

Enfin ! Après quatre tentatives infructueuses, le FC Mulhouse a décroché hier soir à Épinal sa première victoire en championnat de National 2 (0-1). S’il a bien contrôlé en première période, il fut en revanche héroïque durant le deuxième acte, à l’image de son gardien Ndoye.

Ça, c’est fait ! Depuis le temps qu’il courait après et qu’il finissait toujours par laisser s’échapper les belles occasions, le FCM a enfin goûté au doux parfum de la victoire en championnat, hier à Épinal.

Ce premier succès depuis son retour en National 2 lui permet ce matin de retrouver quelques couleurs au niveau comptable, mais surtout de chasser les doutes qui commençaient insidieusement à pointer le bout de leur nez après quatre prestations à chaque fois encourageantes, mais toujours inachevées. « Il fallait bien que la roue tourne un jour », résumait l’entraîneur mulhousien Eric Descombes dans les entrailles du stade un brin suranné de la Colombière. « À chaque fois ça ne passait pas d’un cheveu, alors cette fois… »

Et bien cette fois, c’est encore passé d’un cheveu. Mais en faveur du FCM, donc. Un FCM qui a souffert le martyr durant une seconde période où les Spinaliens n’ont cessé de faire le siège de sa surface. « C’était un scénario d’attaque-défense », en convenait le coach. « On a laissé le ballon à l’adversaire et on a bétonné comme on pouvait pour garder notre avantage. On l’a bien fait car l’adversaire s’est longtemps encastré dans notre défense. Et puis, on a pu s’appuyer sur un Ndoye déterminant dans ses buts. »

Déterminant, le mot est faible. Hier soir, sous la pluie vosgienne, le dernier rempart du FCM a été tout bonnement monstrueux, notamment face à l’attaquant spinalien Biron, qu’il a littéralement écœuré en lui annihilant une bonne demi-douzaine d’occasions nettes. Porter cette victoire capitale au seul crédit de Ndoye serait évidemment injuste pour tous ses coéquipiers, également héroïques dans le courage, la discipline et l’investissement. Il n’empêche que cette grande première sur les hauteurs vosgiennes restera longtemps frappée du sceau de l’ex-international sénégalais.

Biron est tombé sur un mur

Le FCM a beaucoup souffert, hier. Mais avant cela, il convient de dire qu’il eut aussi le grand mérite de faire les choses avec brio en première période. Cette rencontre, le FCM ne pouvait d’ailleurs pas mieux la débuter. D’emblée volontaire, joueur et agressif, il prenait d’assaut la partie de terrain spinalienne et ouvrait le score dès la 11e minute. Suite à un superbe une-deux entre Brahmia et Bouhabila au cœur de la surface, le centre de ce dernier était repris bien involontairement par Gace contre son camp. Un cadeau bienvenu pour les Mulhousiens qui se plaçaient sur les rails de la confiance et qui gardaient ainsi leur habitude de mener au score à chacune de leur rencontre depuis le début de la saison.

Bien compact, dans son schéma en 4-2-3-1, le FCM gérait par la suite plutôt sereinement le sursaut d’orgueil d’une formation spinalienne qui venait quant à elle d’encaisser son premier but à la maison. Seul le feu follet martiniquais Biron parvenait à semer le trouble au cœur de l’arrière-garde haut-rhinoise, mais Ndoye repoussait ses deux tentatives (33e et 44e ).

Sitôt la reprise, c’est encore Biron qui se procurait la meilleure occasion, mais sa frappe depuis la ligne des six mètres s’envolait au-dessus. L’avertissement était de taille pour un FCM qui n’en finissait plus de reculer et de s’en remettre aux exploits de son gardien, encore une fois sur une double tentative de Biron et Kubota (59e ).

La rencontre devenait au fil des minutes un match dans le match entre Ndoye et Biron. Une confrontation qui tournait encore et toujours en faveur du dernier rempart haut-rhinois, auteur de nouveaux arrêts de grande classe devant l’attaquant vosgien (73e et 87e , 90e +2). « Bon, c’est vrai qu’il a été grand », concluait Eric Descombes. Et là, évidemment, le coach ne faisait pas référence aux 2,04 m de son gardien.

 

Article publié par Pierre Chatelus pour le journal L’Alsace du 08/09/2019. Lire l’article en intégralité.

Détails

Date Temps Ligue Saison Jour de match
07/09/2019 18 h 00 min National 2 2019-2020 5

Terrain

Stade de la Colombière
Rue Léo Lagrange, Sainte-Geneviève-des-Bois, Palaiseau, Essonne, Île-de-France, France métropolitaine, 91700, France

Résultats

Club1ère Mi-Temps2ème Mi-TempsButsRésultat
Epinal000Défaite
FC Mulhouse101Victoire

FC Mulhouse

1Issa NDOYE Gardien
2Samir KECHA Défenseur
3Edgar DELBOS Défenseur
4Mouhameth SANE 13 Défenseur
5Assane DIOUF Défenseur
8Medhi BOUHABILA Milieu
9Mahamadou DIAWARA Attaquant
10Hermann-Dieter BAKA Milieu
11Farez BRAHMIA Milieu
17Reda TAQTAK 22 Attaquant
18Idrissa SOUMAH 23 Attaquant
13Enric MAURETA 4 Défenseur
16Enzo BONASO Gardien
19Olàvio GOMES Attaquant
22Malik M’Tir 17 Milieu
23Adam SHAIEK 18 Milieu
We are using cookies to give you the best experience. You can find out more about which cookies we are using or switch them off in privacy settings.
AcceptPrivacy Settings

GDPR